Endométriose et régime cétogène : le témoignage de Céline

L’endométriose est une maladie gynécologique qui touche de nombreuses femmes, et prend des formes diverses – au point qu’aujourd’hui on parle d’endométrioses au pluriel. Ses racines sont complexes, mêlant dérèglement hormonaux, état inflammatoire, facteurs génétiques, immunologie…

En fonction des femmes, les symptômes sont plus ou moins marqués mais souvent handicapants : douleurs pelviennes, syndrome de fatigue chronique, troubles digestifs et urinaires, infertilité, vie sexuelle quasi impossible à cause des douleurs, incapacité à travailler plusieurs jours par mois…

De nombreux experts affirment que la réduction des glucides peut améliorer les symptômes de l’endométriose, et c’est logique, quand on y pense :

  • d’une part, l’alimentation cétogène contribue à un meilleur équilibre hormonal,
  • d’autre part, il écarte les aliments réputés inflammatoires et contribue donc à diminuer les douleurs.

De nombreux témoignages de malades fleurissent également sur les réseaux sociaux. Je vous partage aujourd’hui celui de Céline, 38 ans, dont le diagnostic de l’endométriose est tombé en 2017, après 11 ans d’errance médicale. Elle a réussi à soulager ses symptômes, retrouvé un vrai sommeil et fait disparaître les douleurs dont elle souffrait quotidiennement en seulement deux mois !

👉 Pour quelles raisons t’es-tu inscrite au programme ?

J’avais mis en place depuis 2017 des restrictions alimentaires pour m’aider à soulager les migraines, les douleurs digestives et articulaires liées à l’endométriose, sur lesquelles le traitement d’appoint prescrit par mon médecin n’avait que peu d’effet.

Sans lactose depuis 3 ans, végétarienne depuis 2 ans, sans gluten depuis 10 mois, je tournais en rond en terme d’alimentation et j’avais toujours de gros problèmes digestifs et un sommeil catastrophique.

Début 2021, j’ai commencé à saisir mes repas types dans l’application Yazio et j’ai été horrifiée en constatant à quel point mon alimentation était glucidique et inflammatoire, notamment avec tous les produits « sans gluten » que j’avais introduit en pensant bien faire.

Je t’ai donc contactée et j’ai démarré ta formation de 28 jours, convaincue qu’un régime cétogène m’aiderait. Je ne pensais pas que ce serait aussi efficace !

👉 Combien as-tu perdu de poids depuis que tu as commencé ?

J’ai perdu 3,7 kg en 3 mois, et même si ce n’était pas mon objectif, je suis ravie de m’être débarrassée de ces quelques kilos.

👉 As-tu senti d’autres effets bénéfiques ?

En moins de deux mois, toutes les douleurs digestives – qui faisaient parties de mon quotidien après chaque repas depuis plus de 10 ans – se sont envolées ! La bouillotte, qui était chauffée pour soulager mes douleurs de fin de repas tous les jours n’a plus quitté son placard.

J’ai également retrouvé un sommeil parfait (des nuits complètes de 8h sans douleurs ni insomnie !) et avec un réveil physiologique (plus besoin d’une vilaine sonnerie de réveil 😊).

Certaines douleurs articulaires ont également diminué et les crises de migraines ont disparu, tout comme l’acné, la transpiration excessive, les cheveux gras…

J’ai de l’énergie à revendre et j’ai retrouvé un transit régulier.

En revanche, il n’y pas de secret, l’efficacité se joue sur la durée : les douleurs et désagréments reviennent au galop si on fait un écart, un repas de famille pas du tout céto par exemple.

Personnellement, je trouve cela rassurant : mon corps sait me parler quand ce que je mange ne lui convient pas !

👉 Qu’est ce qui t’a particulièrement plu dans le programme ?

Le principe d’un email par jour pendant 28 jours constitue un véritable accompagnement, très rassurant et progressif, et les sujets traités sont variés et intéressants.

Ta disponibilité et ta franchise sont de vrais atouts, et tu es très présente dans le groupe, sans parler de ton site qui est une mine d’informations et de recettes !

Sur les réseaux sociaux, on trouve une multitude d’informations accessibles gratuitement, mais les auteurs ne sont pas forcément experts… quand les articles ne sont pas purement et simplement écrits à des fins publicitaires pour des produits aux bienfaits douteux !

Ton programme permet d’éclaircir les choses et constitue une source fiable d’informations : tu n’as rien à nous vendre, nous avons déjà payé 😜

Merci Céline pour ce témoignage !



Besoin d’aide pour démarrer ?

Sophie Gironi • Coach ceto & lowcarb

Coach certifiée The Nutrition Network™; j'accompagne ceux qui souhaitent perdre du poids et retrouver la forme vers leur alimentation minceur durable, au travers de mon programme "Les Astuces de Sophie" • 28 jours pour réduire les glucides.

1 réponse

  1. MAGLIA dit :

    Bonjour Sophie,
    Karine, 43 ans, 4 enfants et depuis 6 mois plus d’endometriose.
    Pendant 7 ans, j’ai galeré avec les douleurs dues à lendomedtriose… Et j’ai tout essayé… Mais ce qui m’a vraiment fait du bien 1 èrement un gyneco qui ne me dise pas que les douleurs sont dans ma tête, 2eme l’alimentation ceto mais surtout le JI omad… Ce jeun m’a fait un bien fou au niveau des intestins….
    Depuis 6 mois, je suis débarrassée de cette merde (pat le biais d’une hystérectomie) car même si l’alimentation aide, elle ne résout pas toutes les douleurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.