Presque 3 ans de céto, ça compte !

Cet article est le fruit d’une discussion avec ma dentiste, la semaine dernière, qui me disait que ma radio des sinus était nickel, et que ça en était même rare d’avoir des sinus aussi sains. J’ai tout de suite pensé « merci le céto », parce qu’avant ça, j’étais plutôt abonnée aux sinusites surinfectées tous les hivers…

Et j’ai réalisé qu’après 3 ans d’alimentation cétogène plus ou moins stricte, j’avais pas mal de choses à dire sur le sujet. Voici donc un petit bilan, en mode « no bullshit », parce qu’il n’y a pas forcément que du positif !

Bilan 3 ans d'alimentation cétogène

D’abord, un petit historique :

  • Après 30 ans en surpoids dont la dernière décennie en obésité, j’ai réussi à perdre 40kg en céto carnivore entre 2005 et 2007. Je suis donc arrivée à 65kg au plus bas, avant de remonter à 68kg.
  • Suite à cette perte de poids et n’arrivant pas à stabiliser malgré une alimentation très équilibrée, je me suis vue prescrire en 2010 un traitement à base de Metformine, le Glucophage, utilisé habituellement dans le traitement du diabète de type 2. Je pesais alors 74kg.
  • Après quelques mois de ‘réglages’, je me suis retrouvée avec une grosse posologie et un traitement dont j’ai subi les effets ravageurs pendant 8 ans – des épisodes violents de diarrhée totalement aléatoires. Ce traitement m’a néanmoins permis de réduire ma ‘reprise’ de poids, mais en adoptant une alimentation lowcarb.
  • En 2017, j’ai découvert l’alimentation cétogène et je l’ai adoptée de manière stricte. J’ai reperdu quelques kilos et suis passée sous la barre des 70kg, atteignant même 67kg, un exploit !
  • En 2018, lassée des effets secondaires de la Metformine, j’ai tenté le sevrage, suivie de près par mon médecin traitant. J’ai repris 4-5kg dans les mois qui ont suivi l’arrêt du traitement, malgré une alimentation strictement céto et un jeûne intermittent. J’ai néanmoins décidé de poursuivre sans traitement, enfin libérée de mes problèmes digestifs (parce que je peux vous assurer que c’est très handicapant au quotidien).
  • Depuis, j’ai tenté l’OMAD plusieurs mois, qui n’a eu aucun effet sur ma courbe de poids, avant de revenir depuis quelques mois à une alimentation céto plus protéinée, dont je parle ici, qui a le mérite de me permettre de moins compter et de me stabiliser à peu près autour des 72kg.

Et donc, le bilan, après 3 ans en alimentation céto …

  • J’arrive à peu près à maîtriser mon poids mais cela me demande toujours de gros efforts, parce que mon métabolisme est vraiment très sensible et que le moindre écart me coûte très cher – et quand je parle d’écart, je parle juste d’écart dans mes macros, je n’ai pas touché un bout de pain, une bière ou une pizza depuis 3 ans. Un week-end un peu chargé en apéro fromage-charcuterie, ou un dessert céto et paf, un kilo qu’il me faut un temps infini à dégommer.
  • Je n’ai jamais rencontré de vraies difficultés pour pratiquer le céto. Il y a certes eu des moments compliqués en terme d’organisation, notamment des voyages professionnels à l’étranger, mais j’ai toujours trouvé de quoi me nourrir… et je sais désormais jeûner si nécessaire !
  • J’ai froissé quelques personnes de mon entourage qui avaient du mal à comprendre que non, je ne toucherais pas au dessert, parce que oui, effectivement, j’étais « bien comme ça » mais qu’il était hors de question que je remette mon métabolisme en déséquilibre pour leur faire plaisir. Et je pense que je me suis faite détester par de nombreux serveurs, mais tant pis, ma santé est plus importante que la politesse 😤
  • Mes bilans sanguins sont meilleurs côté triglycérides et glycémie, et à la hausse côté cholestérol mais rien qui n’affole mon médecin, qui approuve mon alimentation – je le soupçonne même de s’y être mis…
  • Je n’ai plus été malade en hiver. Moi qui était abonnée aux sinusites à répétition au point d’avoir envie de me taper la tête contre les murs, je n’ai plus eu de petits bobos d’hiver. J’ai choppé la toxoplasmose à l’occasion d’un voyage, mais sinon, pas de gastro, pas de rhume, pas d’angine, rien.
  • Je n’ai plus de problème de dents. C’est un truc dingue mais j’ai toujours eu des caries, et des dents en très mauvais état. J’ai plusieurs couronnes, un bridge suite à des dents qui se sont brisées à cause de kystes dans les gencives, bref, ma bouche, c’est un chantier et j’aurais pu avoir une carte de fidélité chez le dentiste. Sauf que depuis 10 ans, plus rien.
  • Mon eczéma a régressé. Même si j’ai encore quelques crises de temps en temps, il reste très gérable, j’arrive à me passer de mes crèmes à la cortisone.
  • Idem côté herpès labial, les crises se font rares, probablement parce que je suis aussi nettement plus en forme qu’avant, et plus sereine aussi – mes boutons de fièvre étaient généralement liés au stress et à la fatigue.
  • Mon cycle menstruel s’est ‘lissé’, il est beaucoup plus régulier, mais mes cycles sont également plus courts, 23 à 26 jours en moyenne. Je ne sais pas si c’est une conséquence directe du céto mais c’est pas le pied à ce niveau, j’avoue…

Je ne saurais dire si ces effets sont tous liés à mon alimentation, et l’arrêt du gluten qui va de pair avec l’arrêt des féculents y est peut-être également pour beaucoup, mais toujours est-il que je le trouve plutôt très positif, mon bilan perso… surtout si on y ajoute la reconversion professionnelle que ce blog, lancé comme un hobby, me permet désormais d’envisager !

Et vous, vous avez ressenti quoi comme effets positifs après votre changement d’alimentation ?

10 réponses

  1. Valerie Tiyi dit :

    parcours bien chaotique et ardu, mais quelle chance d’avoir mis la main sur cette alimentation. Oui, il y a bien plein de choses qui s’améliorent grandement niveau santé et c’est un vrai plus, qui est à opposer aux autres régimes qui provoquent bien souvent des carences en tout genre. Le cholestérol augmente c’est clair, mais tant que les triglycérides baissent, il n’y a pas de souci à se faire, on en revient de ce « truc » du cholestérol de toute façon. Vive le gras !

  2. Marie dit :

    Bravo sophie pour ta perceverance et de ton parcours

  3. Hermine dit :

    J’ai commencé depuis 4 mois. J’ai perdu 6kg assez vite, mais plus rien depuis 3 mois. J’arrive simplement à stabiliser mon poids. Je me sens bien et ai retrouvé mon réflexe de satiété.
    Mais je voudrai encore en perdre 10 autres….
    Bravo à toi d’en avoir perdu 40 ! C’est admirable : tu as du être stricte sur les macros…..
    Je ne sais pas vraiment comment poursuivre : diminuer ma ration calorique si cela ne crée pas d’effet yoyo ?
    Merci pour ta réponse.

  4. Gourdon dit :

    Merci pour ton retour . J ai commencé il y a 19 mois en ceto stricte pour gérer mon ashimoto et éviter une autre récidive de cancer . 2 c est déjà trop . Cote poids -22 kilos genial je me sens bien mais comme toi dès qu il y a un petit décalage dans les macros et hop je reprends ! Je compte tout ou presque sauf en déplacement . J anticipé les repas chez les amis en leur expliquant pourquoi . Certains ont plus de mal que d autres et je suis revenue d un repas de famille en ayant mangé que très très peu ! C est comme ça . Cote santé mon médecin dubitatif a vu mon cholestérol diminuer après une phase d augmentation. Et cote énergie même si je ne cours plus de marathon au moins je ne ressemble plus à une méduse échouée.
    Merci pour ton blog et tes recettes .
    A 57 ans je me suis même mise à travailler un cap cuisine pour pouvoir aider des personnes à manger ceto (celles que la prepa de un repas rebutent )

  5. Marie-Christine dit :

    Un grand chapeau bas à toi pour ta transparence qui nous prouve que nous avons tous et toutes un métabolisme particulier et… vulnérable ! Combien il nous faut apprendre à discerner les signes qu’il nous envoie pour nous réajuster ! Un grand merci pour cet article 👍🏻💖

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

IG bas, cétogène, low-carb... 🤔

Tu veux démarrer une alimentation réduite en glucides
mais tu ne sais pas par où commencer ? 🙄

Inscris-toi à ma newsletter et reçois gratuitement
ma liste des aliments autorisés en alimentation cétogène ! 🎁