Perdre du poids en cétogène, et après ?

Dans le cadre de mon programme d’accompagnement vers une alimentation réduite en glucides, ceto mais également lowcarb, et avec un an de recul pour les participants de la première heure, je fais régulièrement face à cette question : « et après ? ».

Perdre du poids en régime céto, et après ?

Avant toute chose, entendons nous bien : si je pratique moi-même une alimentation ‘cétogène’ depuis plus de 3 ans après 10 ans de lowcarb – avec tous les bienfaits que cela m’apporte – je n’en suis en aucun cas une stakhanoviste de la cétose ultime et absolue.

D’abord parce que c’est un mythe – ce n’est pas parce que vous produisez massivement des corps cétoniques que votre métabolisme sait les utiliser, donc « être en cétose » ne veut pas dire grand chose – et ensuite et surtout parce que ça dépend de vos objectifs, de vos contraintes et de vos envies.

De nombreuses personnes se tournent vers l’alimentation cétogène pour perdre du poids et là encore, c’est un mythe. Être céto-adapté, donc capable d’utiliser les lipides et les corps cétonique comme source de carburant n’est pas toujours synonyme de perte de poids.

Et bien souvent, une – vraie – réduction des glucides dans l’alimentation suffit à déclencher la perte de poids. Alors OUI, la cétose est souvent une conséquence de cette réduction drastique des glucides mais la perte de poids peut se produire sans viser absolument la cétose, et à ce titre il est plus important de se peser régulièrement que de mesurer un taux de cétonémie qui ne veut pas dire grand chose.

A lire sur le sujet :
L’alimentation cétogène n’existe pas.

Pour autant, certains contextes vont nécessiter qu’on recherche cet état de cétose et la céto-adaptation :

  • Des maladies chroniques dont on sait qu’elles peuvent être améliorées par la cétose,
  • Des troubles métaboliques tels que le diabète ou l’obésité, liés à l’insulinorésistance,
  • Des pathologies dont on sait qu’elles ont une origine inflammatoire, notamment la malade d’Alzheimer,
  • Des troubles neurologiques comme l’épilepsie,
  • ou encore certains cancers…

Pour prendre mon exemple, je suis obèse. L’obésité ce n’est pas être « gros », j’ai beau avoir maigri, je suis une obèse de 70kg. C’est à dire que mon fichu métabolisme est ‘câblé’ pour me faire prendre du poids : je sécrète beaucoup d’insuline, je suis très sensible aux glucides, mes cellules sont résistantes à l’insuline, etc…
Dans ce cadre, l’alimentation ceto est donc un choix qui me permet de maîtriser mon poids au travers de pratiques visant à réduire la sécrétion d’insuline.

Mais ce n’est pas le cas de tout le monde !

  • Tout le monde n’est pas obèse, parfois juste en surpoids,
  • Tout le monde n’a pas de problème d’hyperinsulinémie,
  • Tout le monde n’est pas résistant à l’insuline, et cette résistance n’est pas forcément définitive !

En revanche, ce dont je suis convaincue et que je martèle à longueur de temps, c’est que tout le monde, problème de poids ou pas, doit impérativement surveiller et limiter sa consommation de glucides !

Aujourd’hui un adulte consomme 35kg de sucre par an, contre 5kg il y a un siècle.

Cette surconsommation de sucre est la conséquence de nombreux facteurs :

  • Le développement de l’agriculture intensive qui permet de produire à toute saison des quantités importantes de fruits dont les manipulations et croisements ont permis, pour plaire au consommateur, d’en augmenter le taux de sucre (les pommes que mangeaient nos grands parents étaient bien moins sucrés, et ils ne mangeaient pas des fruits toute l’année) ;
  • Le développement de l’alimentation industrielle, et je ne parle pas que de junk food, c’est bien plus global que ça : la plupart des aliments transformés, même salés et même bio et même prétendument healthy, contiennent du sucre ajouté… Alors bien sûr ils ne s’appellent pas « sucre » – on compte plus de 70 dénominations pour les différentes formes de sucres ajoutés aux aliments industriels – mais ça n’en reste pas moins un fait : en mangeant des aliments transformés, on consomme sans le savoir des quantités astronomiques de sucre.
  • Les évolutions des recommandations nutritionnelles – dont on sait qu’elles ne sont basées sur aucun fondement scientifiquement prouvé – qui encouragent à manger 3, 4, 5 fois par jour en favorisant les féculents et les céréales comme source d’énergie. À ce sujet, je vous invite à lire cet article qui explique comment on a commencé à donner des céréales aux enfants au petit déjeuner pour éviter qu’ils aient des pratiques masturbatoires. Si si, vous avez bien lu.

Il est donc pour moi nécessaire de comprendre et de poser les points suivants :

  • L’alimentation cétogène est un précieux allié santé qu’on peut vouloir adopter sur le long terme, et dont les bénéfices sont indéniables si on la pratique correctement ;
  • L’alimentation cétogène – ou du moins la réduction massive des glucides propre à cette alimentation – est un levier qu’on peut utiliser pour perdre du poids et reprendre la main sur un métabolisme qui n’arrive plus à se réguler ;
  • L’alimentation cétogène est l’une des versions les plus strictes de l’alimentation réduite en glucides, et à mon sens le ‘lowcarb’, moins strict, devrait être la norme pour le plus grand nombre.

Il faut bien comprendre qu’on la perte de poids en alimentation cétogène n’est pas liée à la ‘restriction’ mais bien au rééquilibrage de la balance hormonale. Votre corps ne maigrit pas parce qu’il est ‘privé’ mais parce qu’il se rééquilibre, et une fois que cela s’est produit, réintroduire les aliments qui ont entraîné le déséquilibre hormonal n’a aucun sens !

Donc pour répondre à la question « et après » que me posent aujourd’hui les premiers participants du programme, je dirais que ça dépend du contexte, forcément :

  • Si vous cherchiez à perdre du poids et que vous avez réussi en appliquant une alimentation cétogène plus ou moins stricte, il est probable que vous vous dirigerez vers une alimentation plutôt lowcarb, en intégrant des fruits, une poignée de céréales ou de féculents de temps en temps, des portions de légumes plus conséquentes.
    Et tant mieux ! L’alimentation cétogène vous aura permis d’atteindre votre objectif et vous aurez surtout appris à débusquer les glucides et mesurer leur impact sur votre santé. Vous pourrez ainsi ajuster en connaissance de cause et pratiquer plus ou moins strictement, en revenant à des ratios plus stricts et qui vous conviennent après des périodes plus lâches…
  • Si vous avez eu de grosses difficultés à perdre du poids et que vous n’avez pas atteint votre objectif, il faudra probablement perséverer et ajuster…
    Être vraiment strict sur les glucides, essayer de mesurer l’impact des laitages, des graisses animales, des oléagineux, bref, tester et adapter pour déclencher une vraie perte de poids – d’ailleurs, vous avez lu mon article pour booster la perte de poids ?
    Si vous êtes dans ce cas, il est probable que vous aurez besoin de pratiquer une alimentation plus strictement cétogène plus longtemps, voire très longtemps, faute de quoi forcément, vous reprendrez vos kilos perdus. Mais ça tombe plutôt bien, l’alimentation cétogène n’est pas un régime, c’est une alimentation qu’on peut assez facilement adopter et adapter pour la conserver à très long terme !
  • Si la perte de poids n’était pas votre recherche première, et que vous recherchiez surtout là céto adaptation pour améliorer vos performances ou votre santé, c’est à vous de voir ! Il est possible que passer à une alimentation plutôt lowcarb ne vous convienne pas, mais il va falloir tester pour trouver VOTRE seuil et le point de bascule entre l’alimentation qui vous permet de vous sentir mieux et le retour des désagréments liés à la consommation de glucides. Ce seuil vous est propre, mais après quelques mois de pratique du cétogène, vous aurez appris à le mesurer et à l’appliquer.

En bref et pour résumer : si je m’acharne constamment à démonter les mythes des prétendus dangers du cétogène sur la santé – comme par exemple le fait que NON, le cholestérol ingéré n’a que peu d’incidence sur sur taux de cholestérol sanguin – je n’affirme pas pour autant que l’alimentation cétogène stricte convienne à tous, tout le temps, et toute la vie.

Elle ME convient, à moi, dans le cas de MES pathologies et de MES habitudes et de MES contraintes. Et pour savoir si elle VOUS convient, que ce soit dans une phase temporaire de perte de poids – étant entendu que si vous revenez à une alimentation riche en glucides ensuite vous reprendre tous vos kilos et des points bonus – ou sur une vision santé à plus long terme, il n’y a qu’une seule solution : la comprendre, la tester et en mesurer les effets, comme je l’ai fait en 14 ans de lectures, d’essais, d’erreurs et d’apprentissage, que j’ai essayé de résumer en 28 jours d’un programme destiné à vous aider à réduire les glucides dans votre alimentation !



Tu veux perdre du poids durablement ?

Lowcarb, céto, LCHF, IG Bas, Atkins… 🤨 Ton alimentation n’a pas besoin d’une étiquette, ton alimentation à besoin de nutriments !

J’ai créé un programme qui te permettra de mettre en place en 28 jours l’alimentation qui TE convient et te permettra d’atteindre TES objectifs !

Sophie Gironi • Coach ceto & lowcarb

Coach certifiée The Nutrition Network™; j'accompagne ceux qui souhaitent perdre du poids et retrouver la forme vers leur alimentation minceur durable, au travers de mon programme "Les Astuces de Sophie" • 28 jours pour réduire les glucides.

5 réponses

  1. Michèle PAYEN dit :

    Bonjour
    J’ai suivi le régime cetogene et j’ai perdu 2o kg mais je n’arrive pas à cesser de maigrir c’est assez quels aliments rajouter et comment pour rester à mon poids en arrêtant de maigrir? Il n’y a rien de précis sur internet c’est « essaye et débrouille toi » je voudrai savoir si je peux rajouter un peu de féculents ou de pomme de terre ou autre légumes en plus des fruits par exemple
    J’arrête là mon roman je pense que tu as compris mon problème et qu’il y a une réponse claire.
    Merci d’avance

    • Sophie dit :

      Bonsoir Michèle !
      Il n’y a pas de réponse universelle, tous les métabolismes sont différents. Comme expliqué dans l’article, il va falloir que tu expérimentes, en ajoutant peut être un peu de légumineuses à tes repas, ou en augmentant tes portions de légumes, pourquoi pas un peu de féculents en évitant malgré tout les céréales surtout raffinées…

  2. Gorez Nathalie dit :

    Bjour avez vs réussi a vs stabiliser car je rencontre le même problème.merci

    • En restant attentive à mes apports et en jouant l’équilibre entre plus ou moins ceto / lowcarb.
      Mais ce qui compte ce n’est pas ce que J’AI fait, c’est ce que VOUS devez faire et ça, ça dépend des réactions de votre métabolisme.
      En tout état de cause, si vous revenez à votre alimentation d’avant, vous reprendrez tout votre poids…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


AVIS CLIENTS

Sophie Gironi • Coach Nutrition

AVIS CLIENTS

Aurélie 8 février 2021

Facebook
Un programme hyper intéressant et efficace!! ⭐️⭐️⭐️⭐️
Ce que j’ai particulièrement apprécié c’est qu’on apprend vraiment sur la nutrition et qu’on comprend pourquoi changer telles ou telles habitudes. Sophie est hyper pédagogue, elle rend accessible des sujets parfois scientifique ou de nutrition et transmet avec passion ses connaissances.
Merci pour ce programme de qualité sur lequel je continue de développer les bases acquises ! 🙏🏼

Elise 28 mai 2021

Facebook
Aucune hésitation pour ce programme de 28 jours : je le recommande très vivement. Il est très instructif, permet comprendre notre métabolisme, de repérer nos "erreurs" nutritionnelles et surtout d'amorcer la perte de poids. Ces 28 jours sont passés trop vite et je continue à suivre les conseils de Sophie, et du groupe, au travers de la page Facebook. Merci beaucoup !

Mélanie Novembre 2020

Facebook
je suivais Sophie sur instagram depuis un petit temps et après une année de cetogene en autodidacte j'ai senti le besoin de confirmer ou non si j'allais dans la bonne direction. Sophie et son programme m'ont rassuré sur certains points et fait prendre conscience de ce que je devais encore améliorer. Pas de recette magique, il faut suivre ses conseils. en prime on y découvre une personne bienveillante, qui souhaite vraiment nous aider et qui prend le temps de nous conseiller -et qui sait bien que la route peut être pavée d'obstacles.

Magali Juin 2020

Trustpilot
Excellent programme
Pour moi, excellent programme à suivre. Avec Sophie, vous ne trouvez pas de photos Instagram impossibles à reproduire chez vous, de pubs pour des produits miracles ou de substitution qui vous coûtent un bras...non. Une approche complète, du bon sens, des conseils simples à mettre en application chaque jours, et une communauté bienveillante, et un soutien efficace et humain. Foncez !

Audrey Janvier 2021

Trustpilot
J'aurai aimé croiser le chemin de Sophie plus tôt !
Après 20 ans de consultations auprès des nutritionnistes et de régime en tous genres, après 20 ans de sport qui ne m'ont jamais fait perdre un gramme, le programme de Sophie est enfin LA solution ! J'ai perdu 6 kg en 3 mois, je m'affine beaucoup et je sais que l'alimentation proposée par Sophie me correspond et m'aidera à perdre du poids à long terme. Je suis en pleine forme et entrevois enfin une solution pour perdre mes kilos. Merci Sophie !

Josiane Décembre 2020

Facebook
Après avoir pratiqué l'alimentation ceto seule, j'ai trouvé les coordonnées de Sophie Gironi. J'ai adhéré à son programme de 28 jours. Le coaching de Sophie est super🙏. Les mails envoyés chaque jour, l'accès aux videos que nous pouvons revoir nous guident et au bout des 28 jours, le programme est intégré avec succès. 💥💥💥 Merci Sophie pour tout ce suivi. Je recommande.

Cristina Mars 2021

Facebook
C'est le coach ideal! Elle ne va pas dans ton sens, elle t'apprend ce dont tu as besoin. Elle t'apprend profondément ce qui se passe dans ton corps, ce dont il faut faire pour trouver les réponses et surtout de te rendre autonome des que possible mais pas trop tot non plus car elle te donne la possibilité de continuer avec un coaching personnalisé !

Steph Janvier 2021

Trustpilot
Sophie est au top.... Grâce à Sophie Gironi, j ai réussi à comprendre ce qui me convenait au niveau alimentaire, en mettant en pratique ses précieux conseils, pleins de bon sens, de bienveillance et d empathie... Mes migraines ont disparus, mais j'ai vu, ainsi, disparaître des petits maux comme les aigreurs d estomac, et un dégonflement évident..... J'ai retrouvé un sommeil réparateur, une énergie dingue, et je perds aussi, petit a petit, mes kilos superflus... je teste, j'essaie, je me trompe, je me relève..mais surtout j apprends à me connaître et à savoir ce qui me convient vraiment !! Merci Sophie 🌺

Sandrine Anne Janvier 2021

Trustpilot
Une méthode qui fait ses preuves. 28 mails pour 28 jours d'apprentissage afin de connaître les bases de l'alimentation réduite en glucides. Tout est bien expliqué et il y a aussi la salle de classe (groupe privé sur FB) si il y a des questions que l'on veut poser. Je suis très satisfaite de cette enseignement, qui m'a permis d'éliminer les aliments inflammatoires de mon alimentation et de ne plus avoir de douleurs.

Faiza Décembre 2020

Facebook
Compétence, disponibilité, Sophie sait de quoi elle parle !
Merci pour ce programme complet, bien documenté et serieux.
Je recommande vivement !
Voir plus...