Le tiercé gagnant d’un changement d’alimentation durable

Avec plus de 1500 participants à mon programme céto et lowcarb “Les Astuces de Sophie • 28 jours pour réduire les glucides” dont 150 accompagnés en coaching individuel ces deux dernières années, j’ai eu l’occasion d’observer et d’analyser autant de comportements, de difficultés, de réussites…

Et s’il est un point commun que j’ai retrouvé chez tous ceux qui réussissent sur la durée – parce que ce qui compte vraiment, ce n’est pas de perdre du poids ou de changer rapidement son alimentation, mais bien de réussir à adopter cette alimentation à long terme -, c’est leur capacité à trouver l’équilibre entre la satiété, l’énergie et la perte de poids.

Ca peut paraître évident, mais ça ne l’est pas : combien ont abandonné parce qu’ils étaient trop fatigués, ou affamés en permanence ? Combien n’ont pas réussi à rester motivé.e.s, faute d’avoir déclenché une perte de poids significative ?

Perdre du poids rapidement en s’affamant, tout le monde sait que ça n’est pas durable, et c’est clairement la principale cause d’échec des régimes hypocaloriques. Mais il n’est pas plus durable de viser une cétonémie optimale, de bénéficier des bienfaits de l’alimentation cétogène, de se sentir super en forme… et ne pas perdre de poids !

Il est primordial de rester attentif à vos ressentis, qui vous donneront de précieuses indications sur la réussite de votre changement d’alimentation, bien plus que n’importe quel lecteur de cétonémie :

  • Vous avez faim tout le temps, ou des fringales ? Assurez-vous de consommer suffisamment de protéines d’origine animale à chaque repas, évitez les produits de substitution qui entretiennent la dépendance aux glucides, évitez de boire vos calories en faisant des soupes ou des purées et favorisez les aliments consistants, pour bénéficier de l’effet rassasiant de la mastication.
  • Vous êtes crevé.e, vous perdez vos cheveux ? Augmentez les bonnes sources d’acides gras et d’acides aminées dans votre alimentation : viandes, abats, poissons gras, notamment, et privilégiez les aliments bruts et frais,. Veillez également à à vous hydrater correctement, et pensez à vous supplémenter en magnésium si nécessaire.
  • Vous ne perdez pas de poids, ou pas assez vite ? Vérifiez que vous ne débordez pas sur les glucides, concentrez vous sur les légumes feuilles et les légumes verts, identifiez et écartez les aliments inflammatoires, arrêtez les aliments transformés et le pain et les desserts céto qui sont des facteurs de stagnation.

C’est cette recherche permanente de l’équilibre entre la satiété, l’énergie et la perte de poids qui doit être votre premier objectif et qui doit guider tous vos choix : les aliments que vous choisissez doivent avant tout nourrir votre corps. Pas remplir votre estomac de vide pour que vous vous sentiez rassasié.e (coucou les spaghettis de konjac), ni faire grimper votre cétonémie en fléché (coucou l’huile MCT).

Ce n’est qu’en écoutant vos ressentis et en trouvant l’équilibre entre perte de poids, énergie et satiété que vous pourrez installer un changement durable, sans frustration et bénéfique pour votre santé. C’est en tout cas le point commun de ceux qui réussissent 💪🏻

Pour allez plus loin, je vous recommande d’écouter ces épisodes de mon podcast “Autour d’un café gras” :


Télécharge ma liste des aliments autorisés

Tu recevras également ma newsletter deux fois par mois avec des recettes, des astuces et des conseils pour démarrer une alimentation réduite en glucides !

Je m’abonne !

Sophie Gironi • Coach ceto & lowcarb

Coach certifiée The Nutrition Network™; j'accompagne ceux qui souhaitent perdre du poids et retrouver la forme vers leur alimentation minceur durable, au travers de mon programme "Les Astuces de Sophie" • 28 jours pour réduire les glucides.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.