Galettes au son d’avoine

L’assiette du jour est une recette « régime », popularisée par le fameux (et décrié) Dr Dukan, et constitue l’essentiel de mes petits déjeuners depuis plusieurs années, les fameuses galettes au son d’avoine. 

Le son est l’enveloppe qui enrobe la céréale, riche en fibres solubles et en protéines, avec un index glycémique très bas. Il est connu pour ses vertus hypoglycémiantes et ses apports non négligeables en fer, magnésium, phosphore et manganèse. Grace à sa capacité d’absorber 30 fois son volume en liquide, il permet d’augmenter la sensation de satiété puisqu’il gonfle dans l’estomac…. Bref, c’est l’aliment miracle 🙂

Dans le cadre d’une alimentation pauvre en glucides, que ce soit pour perdre du poids ou  en cas de diabète, le son d’avoine s’avère être un allié redoutable. Je l’utilise souvent, en remplacement de la chapelure, pour épaissir une quiche ou pour assouplir mes boulettes de viande et mes farces. On peut le consommer dans un yaourt (mais c’est moyen moyen, hein), en saupoudrer ses salades, le broyer et l’utiliser comme de la farine pour en faire des crêpes et même du pain !

Pour les galettes, j’utilise un mélange composé de 2/3 de son d’avoine et 1/3 de son de blé.

Sur une base toujours identique d’un œuf, 3 CS de sons, 1 CS de fromage blanc, je crée des variations sucrées et salées en fonction des jours :

Cacao dégraissé, arômes, noisettes pilées, eau de fleur d’oranger, cannelle, cardamome, zestes d’agrumes, et pour les plus gourmands raisins secs, pépites de chocolat ou pralin, l’essentiel est de penser à sucrer la pâte. J’utilise un « faux sucre » liquide (Ginko) mais il est également possible d’utiliser du sirop d’agave pour conserver un IG bas, et du sucre ou du miel si ce facteur n’est pas primordial.

Pour la version salée, là encore, plein de possibilités : fromage ou jambon râpé, herbes de Provence, sauce tomate, basilic, persil, coriandre, curry ou massala, c’est en fonction des goûts 🙂 Ma galette salée préférée est à l’origan, et se prête très bien à la réalisation de mini pizza pour l’apéritif.

Pour la préparation, il suffit de bien mélanger les ingrédients et de verser la préparation en petites galettes (une galette = une cuillère à soupe de mélange) dans une poêle préalablement chauffée (c’est important) et huilée (légèrement !). Deux-trois minutes par face à feu moyen et hop, le tour est joué !

Pour une version plus gourmande, il est possible de remplacer le fromage blanc par un petit suisse, et d’ajouter au mélange une cuillère à soupe de Maïzena et un peu de levure chimique. Vos galettes seront plus légères et savoureuses mais attention, leur index glycémique gonflera également !


Sophie
--
Retrouvez Les Assiettes de Sophie sur Facebook, Twitter et Instagram !


2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Miro dit :

    Je vais faire mon marmitoneux de base : j’ai remplacé le son d’avoine par des flocons d’avoine que j’ai transformé en farine à l’aide de mon Turbo Bob. Le résultat était totalement miam !

    1. Sophie Gironi dit :

      Surement totalement miam, mais attention, pas neutre en terme d’index glycémique, l’avoine contient beaucoup de glucides 🙂

Laisser un commentaire